Sunday, April 1, 2012

Nothing is permanent in this wicked world, not even our troubles Charlie Chaplin


J'ai l'impression que depuis que Cara Delevingne a été choisie pour représenter les parfaits trench coat (entre autre) de Burberry, on la voit partout. En quelques années, elle est devenue une vraie it-girl. A vrai dire, j'aime beaucoup ce mannequin. Elle possède une réelle beauté simple et fraiche. Cependant, il arrive aux maquilleurs d'accentuer beaucoup trop le creux de ses joues, ce qui lui donne un côté rachitique qui me déplait (surtout à l'heure actuelle où le monde est divisé entre les idéaux de beauté de chacun - trop mince, trop ronde, blablabla - mais c'est un autre débat). En même temps, je tiens à saluer leur boulot lorsqu'ils soulignent son regard d'un effet brumeux, ça rajoute une note de mystère.

De six ans son aînée, il y a Poppy. Le même teint frais, le même sourire étincelant et cette simplicité séductrice. Elles se ressemblent énormément mais possèdent leur propre identité vestimentaire. J'aime beaucoup le côté rock'n'roll que renvoie le style de Cara et l'élégance de Poppy. J'aime croire qu'à force de côtoyer les grands noms de la mode, les mannequins développent un vrai sens du stylisme.

Je n'ai jamais eu de réel coup de coeur pour les modèles. Je ne connais surement aucun nom des poupées qui défilent lors des Fashion Weeks. Mais les soeurs Delevingne (comme Alexa Chung - bien sûr ! Même si la brunette fait tâche parmi ces blondes - à Kate Moss - évidemment - et dans la lignée Sienna Miller) sont de réelles inspirations.

   
...
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12
Photobucket

1 comment:

Les commentaires sont modérés alors si tu n'es pas jolie, tâche au moins d'être polie :)